Vous avez atterri sur le site Français

Les savoir-faire

LE ROI DU BITUME
L’aventure de Secmair (Société d’Etude et de Conception de Matériel Agricole Industriel et Routier), démarre en 1981. Notre créneau ? La conception et la fabrication de matériels pour redonner une seconde jeunesse aux routes. Nos machines sont destinées à la réparation et/ou à la réalisation des couches de roulement des chaussées par une technique appelée enduits superficiels.

En savoir plus...

L’entreprise invente le premier gravillonneur à trappes pneumatiques, d’une largeur de travail de 3,20 m grâce au brevet de la bavette galbée. C’est au tournant des années 1975 que l’usage des bitumes modifiés s’est généralisé dans de nombreux domaines. Deux ans plus tard, Secmair lance le Point à temps automatique (PATA). Ce bi-répandeur révolutionne le métier de la maintenance des chaussées. Le RGS pour Répandeur Gravillonnaire Synchrone permet de déposer en respectant un dosage précis le bitume et les gravillons de façon simultanée, selon une technique du répandage synchrone.

En outre, il permet d’automatiser la réparation localisée des routes, une opération jusque-là manuelle. Cette méthode, depuis reconnue partout dans le monde, comporte de nombreux avantages, à la fois du point de vue qualitatif qu’économique pour l’entrepreneur, mais aussi une meilleure sécurité et ergonomie pour l’utilisateur. Aujourd’hui, on compte plus de 1500 unités de cette machine révolutionnaire dans le monde. Au fil du temps, l’entreprise développe des produits toujours plus innovants. L’année 1997 marque le lancement du premier Chipsealer, un gravillonneur intégré avec répandeuse de liant, sur semi-remorque.

Dans le même temps, face à la mondialisation, Secmair se tourne vers l’international. Dès lors, l’entreprise fait de l’export un cheval de bataille. En 2002, elle conçoit le Serviroute, une répandeuse multi-fonctions s’intégrant parfaitement dans une équipe d’application d’enrobés. Celle-ci réalise bien sûr la couche d’accrochage, mais peut être également complétée d’équipements à la demande. Trois ans plus tard, le produit Chipsealer évolue et se dote d’une rampe et d’un gravillonneur télescopique. Grâce à cette fonction, il est possible de réaliser des voies complètes en ajustant la largeur de répandage.

EN ROUTE POUR LE MONDE
En 2001 pour Breining et 2008 pour Secmair, l’entreprise change de main et revient au Groupe familial indépendant Fayat, basé à Bordeaux. Ce poids lourd français rayonne à l’international. Il intervient dans six métiers : le BTP, la construction métallique, l’électricité, l’électronique et informatique, le matériel routier, le matériel de manutention et levage, la chaudronnerie.

EN SAVOIR PLUS …

Fondé en 1957, Fayat c’est aujourd’hui près de 18 000 collaborateurs, répartis dans 100 entreprises implantées dans le monde. Dès lors, l’activité de Secmair-Breining s’en trouve renforcée. Depuis, les produits de la société sont proposés par l’ensemble d’un réseau harmonisé dans plus de 120 pays où le groupe est représenté. L’année 2009 scelle l’union de la production de la société Rincheval, leader européen de la fabrication des répandeuses, avec la capacité d’innovation de Secmair. En 1907, Rincheval est l’une des premières sociétés à avoir conçu, fabriqué et commercialisé des répandeuses à bitume, des gravillonneurs mais aussi des chaudières.

L’expérience et le savoir-faire des deux entreprises permettent au pôle maintenance du groupe Fayat de proposer la gamme de répandeuses, gravillonneurs et RGS la plus complète du marché et répondant à tous les types de chantiers. Le RGS est la machine deux en un permettant l’économie d’un camion. Sur un chantier, cela divise par deux l’énergie consommée et réduit ainsi les émissions de gaz à effets de serre. Grâce au RGS, les conditions de travail sur les chantiers d’enduits superficiels ont considérablement progressé en termes de sécurité et de confort. 

Les opérations sont réalisées depuis la cabine, ce qui répond aux exigences principales d’hygiène et de sécurité. Le poste de pilotage, avec écran tactile, situé dans la cabine, permet d’isoler les opérateurs de l’inhalation des vapeurs et des poussières des matériaux mis en place. À Cossé-le-Vivien, le siège de Secmair est implanté rue Auguste-et-Louis-Lumière, depuis toujours. En 2014, des travaux d’agrandissement ont été menés. Désormais, le site de production se déploie sur 10 000 m2 de bâtiments couverts. L’année suivante, un show-room a été aménagé avec un hall d’exposition et de livraison.

Ici, les nouvelles technologies sont exposées et mises à disposition de potentiels clients, issus du secteur des travaux publics. Objectif : découvrir et manipuler les appareils. Secmair affiche également son savoir-faire dans les salons spécialisés internationaux. Au sein de son bureau d’études, huit ingénieurs se consacrent à la recherche et au développement tandis qu’une équipe assure l’assistance technique et le service après-vente. On trouve ici des gens formés et motivés. On travaille avec un réseau de sous-traitants, notamment pour l’usinage de pièces mécaniques et pour la découpe de matière. 

L’INNOVATION EN CŒUR DU SITE
Chaque année, de nouveaux produits sont développés. En 2015, Secmair lance un outil polyvalent et performant : le Greenswift. Il s’agit d’un enrobeur projeteur associé à un RGS. Secmair a une entreprise jumelle, basée à Remshalden (Allemagne), spécialiste de la technique de maintenance routière : les enrobés coulés à froid.

EN SAVOIR PLUS …

Depuis 2016, les équipements de marque Secmair et de marque Breining sont produits en France à Cossé-le- Vivien. Cette même année, est inventé un système qui contribue simultanément à reboucher un nid de poule et à faire du revêtement routier. En outre, cet outil est doté d’un équipement qui ravitaille la matière. Cela engendre moins d’arrêts de la machine, et donc un gain de productivité. Il permet d’assurer des projets de grande ampleur. Nous avons des objectifs de développement avec des antennes dans d’autres pays pour garantir un service de proximité. Pour cela, Secmair adopte une stratégie d’innovation afin de créer des machines adaptées aux évolutions environnementales et économiques. L’entreprise s’appuie sur son bureau d’études toujours plus innovant et polyvalent pour effectuer du sur-mesure pour sa clientèle ce qui est un véritable atout. Si le bi-répandeur, associant bitume et gravillon, continue de faire la renommée de la société, cette dernière a réussi à appréhender l’intégration de nouveaux produits issus de domaines de pointe comme l’électronique et l’informatique sur du matériel neuf comme sur de l’ancien. Secmair a toujours su prendre la bonne route pour aller de l’avant.